Faire un crédit pour ses loisirs est-il pertinent

Faire un crédit pour ses loisirs est-il pertinent ?

Le plus souvent, la contraction d’un crédit vise à réaliser un projet durable et à long terme alors que de plus en plus de consommateurs se servent du crédit pour financer des loisirs.  Est-ce réellement pertinent ?

Pourquoi ne pas privilégier le crédit loisir ?

Si un ménage doit prévoir des dépenses importantes comme l’acquisition d’un logement ou l’achat d’une voiture, la pertinence d’un crédit  parait une orientation louable. D’abord parce que le prêt permet de répondre à des besoins essentiels comme se loger et se transporter (pour se rendre au travail notamment).

Ensuite parce qu’il s’agit de dépenses importantes puisqu’une voiture, en moyenne, représente une année entière de revenus pour un foyer alors qu’un logement représente plusieurs années complètes. Dans ce cas, le crédit sert de levier pour jouir du bien sans avoir besoin de le financer entièrement à l’avance. En outre, le surcoût des intérêts s’étale sur le temps ce qui évite de peser sur le budget du ménage.

Loisirs et finances font-ils bons ménage ?

Si un particulier possède la garantie de percevoir des ressources régulières et qu’il maîtrise un budget sans excès, il peut se tourner vers le crédit pour des dépenses moins orientées vers de l’investissement.

L’emprunteur peut aussi demander un prêt pour disposer d’une somme liquide qu’il dépense librement avec un taux plus élevé que les autres formes de crédit. Ce type d’emprunt permet de financer par exemple des voyages ou des loisirs. Parfois, des plates-formes de voyage proposent des facilités de paiement en quatre fois sans frais. Cette formule rend plus accessible le voyage sans entraver le porte-monnaie des ménages.

Dans un sens, un crédit en vue de financer des dépenses de loisirs, pourrait faire courir un risque élevé de surendettement. En effet, un loisir ne peut être revendu ou cédé une fois consommé contrairement à un bien. En cas de difficulté, l’emprunteur ne pourra liquider ses loisirs pour solder ses prêts en cours.

Investir dans ses loisirs avec un crédit

Toutefois, investir dans ses loisirs peut apporter quelques bénéfices sous certaines conditions. D’abord, si un particulier travaille dans un environnement qui demande de la concentration, les loisirs l’aident à améliorer ses performances. En conséquence, une performance plus assidue l’aide à progresser dans ses prestations. Beaucoup de ménages choisissent de passer par l’emprunt loisir pour financer leurs congés à juste titre.

D’autres choisissent de financer des loisirs en achetant des véhicules comme un camping-car ou même un bateau. Ces véhicules offrent la possibilité de partir plus régulièrement sans forcément prévoir tout à l’avance. Indirectement, il s’agit bien d’un financement de loisir qui nécessite pour la plupart un crédit car cet achat n’en demeure pas moins conséquent ce qui explique que beaucoup  d’acquéreurs optent pour un prêt renouvelable ou personnel.

Le plus souvent, la contraction d’un crédit vise à réaliser un projet durable et à long terme alors que de plus en plus de consommateurs se servent du crédit pour financer des loisirs.  Est-ce réellement pertinent ?

Pourquoi ne pas privilégier le crédit loisir ?

Si un ménage doit prévoir des dépenses importantes comme l’acquisition d’un logement ou l’achat d’une voiture, la pertinence d’un crédit  parait une orientation louable. D’abord parce que le prêt permet de répondre à des besoins essentiels comme se loger et se transporter (pour se rendre au travail notamment).

Ensuite parce qu’il s’agit de dépenses importantes puisqu’une voiture, en moyenne, représente une année entière de revenus pour un foyer alors qu’un logement représente plusieurs années complètes. Dans ce cas, le crédit sert de levier pour jouir du bien sans avoir besoin de le financer entièrement à l’avance. En outre, le surcoût des intérêts s’étale sur le temps ce qui évite de peser sur le budget du ménage.

Loisirs et finances font-ils bons ménage ?

Si un particulier possède la garantie de percevoir des ressources régulières et qu’il maîtrise un budget sans excès, il peut se tourner vers le crédit pour des dépenses moins orientées vers de l’investissement.

L’emprunteur peut aussi demander un prêt pour disposer d’une somme liquide qu’il dépense librement avec un taux plus élevé que les autres formes de crédit. Ce type d’emprunt permet de financer par exemple des voyages ou des loisirs. Parfois, des plates-formes de voyage proposent des facilités de paiement en quatre fois sans frais. Cette formule rend plus accessible le voyage sans entraver le portemonnaie des ménages.

Dans un sens, un crédit en vue de financer des dépenses de loisirs, pourrait faire courir un risque élevé de surendettement. En effet, un loisir ne peut être revendu ou cédé une fois consommé contrairement à un bien. En cas de difficulté, l’emprunteur ne pourra liquider ses loisirs pour solder ses prêts en cours.

Investir dans ses loisirs avec un crédit

Toutefois, investir dans ses loisirs peut apporter quelques bénéfices sous certaines conditions. D’abord, si un particulier travaille dans un environnement qui demande de la concentration, les loisirs l’aident à améliorer ses performances. En conséquence, une performance plus assidue l’aide à progresser dans ses prestations. Beaucoup de ménages choisissent de passer par l’emprunt loisir pour financer leurs congés à juste titre.

D’autres choisissent de financer des loisirs en achetant des véhicules comme un camping-car ou même un bateau. Ces véhicules offrent la possibilité de partir plus régulièrement sans forcément prévoir tout à l’avance. Indirectement, il s’agit bien d’un financement de loisir qui nécessite pour la plupart un crédit car cet achat n’en demeure pas moins conséquent ce qui explique que beaucoup  d’acquéreurs optent pour un prêt renouvelable ou personnel.

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *