Comment préparer le budget du printemps prochain ?

L’hiver arrive et la préparation de Noël conduit de nombreux ménages à participer aux cadeaux et à concocter les menus pour accueillir leurs proches. En outre, cette période demande d’élaborer un budget serré. Toutefois, les familles prévoient-elles correctement les prochaines vacances en 2020 ?

La fin d’année : un empilement d’engagements financiers

La fin d’année est souvent significative de dépenses conséquentes pour offrir des cadeaux et accueillir sa famille pour les fêtes. C’est aussi le moment d’envisager ses prochaines vacances car chacun sait que plus elles sont anticipées, plus les offres sont intéressantes. Toutefois, cette situation participe à une sorte de rétrécissement budgétaire car non seulement il faut penser aux dépenses actuelles, mais il faut aussi prévoir les charges futures.

A cela, s’ajoute d’autres investissements propres à la saison printanière comme le budget rénovation pour changer de cuisine mais aussi de salle de bain, ou tout simplement l’acquisition d’une moto, car la période est propice pour se faire plaisir en deux-roues.

Dans ces conditions, mieux vaut anticiper son budget sur plusieurs mois, afin de satisfaire d’une part ses objectifs, mais aussi d’éliminer les mauvaises surprises. En effet, un plan mal adapté crée des dépenses contraintes supplémentaires, ce qui incite les particuliers à montrer davantage de vigilance dans leurs prévisions.

Quelles pistes pour amortir les frais printaniers ?

Déterminer un budget pour chaque saison demande de la rigueur et une bonne connaissance de ses habitudes de dépenses. Néanmoins, il arrive qu’en réunissant tous ces facteurs, il soit encore difficile de boucler son budget. Pour ce faire, il existe plusieurs pistes comme le crédit à la consommation pour financer des travaux dans sa résidence, ou encore pour acheter un deux-roues.

Ce type d’emprunt sert habituellement de levier pour alimenter les dépenses qui s’amortissent, tandis que les provisions de capitaux propres s’utilisent pour financer des charges courantes comme les vacances ou l’entretien.

Cependant il arrive qu’un crédit existant plafonne déjà le taux d’endettement du foyer. Afin d’ajouter un nouveau projet, un regroupement de crédits peut incorporer ce premier crédit tout en préservant la même mensualité.

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *