Comment réadapter son budget et trouver de nouvelles sources de revenus ?

Un enjeu anime la plupart des ménages français dans la gestion de leur budget : la maîtrise des dépenses. Comment adopter quelques attitudes vertueuses ? C’est ce que répond en partie cet article.

Adopter des attitudes plus vertueuses

Une idée que beaucoup de ménages adoptent lorsqu’ils font face à une réadaptation de leur budget consiste à couper entièrement leurs dépenses sans remettre en cause certaines habitudes. Ce comportement s’apparente souvent aux régimes alimentaires entrepris avant l’été pour constater en fin d’année que la situation s’est en réalité aggravée. Cependant, il faut considérer qu’une pratique vertueuse porte sur des objectifs réalistes, mais aussi sur de nouveaux comportements plus conformes aux besoins du foyer.

Cette conduite implique au début un exercice qui définit les véritables besoins du ménage en listant sur un carnet les priorités. Par exemple, en ce qui concerne le transport, le choix du standard du véhicule et sa fréquence de renouvellement peuvent impacter lourdement le budget. Il n’est plus à démontrer qu’une voiture renouvelée trop régulièrement représente un coût plus élevé. De ce fait, une bonne analyse des besoins est à privilégier sachant que ce poste représente le deuxième budget après le logement.

De plus, la recherche systématique de produits très économiques semble, à plus court terme, un choix évident. Cependant, cette formule peut pointer un aspect dissolu car des produits économiques sont généralement de qualité plus médiocre, ce qui induit une durée de vie plus courte. En conséquence, son renouvellement plus régulier renchérit son coût au final.

Réduire les coûts fixes

Beaucoup de petites lignes débitrices s’accumulent au fil du temps sur les comptes bancaires pour finalement représenter un pécule conséquent en fin d’année. Abonnements TV supplémentaires, garantie sur des appareils obsolètes ou encore prestations de services devenues inutiles, beaucoup de ces petites prestations insignifiantes au début finissent par devenir de véritables dépenses cachées qu’il faut chasser dans les moindres recoins.  Cette opération de suppression donne un effet quasi immédiat sur les comptes car généralement, dès la fin du mois, elles ne seront plus débitées. En outre, les charges fixes touchent autant l’assurance voiture que celle du logement. Pour pallier  ces coûts fixes, une étude de leur pertinence permet de réviser le degré de couverture et mérite de se poser ces deux questions.

  • Le prix est-il toujours correctement adapté ?
  • Les tarifs sont-ils dans la moyenne de la concurrence ?

Un autre moyen consiste à réduire les coûts fixes avec une réorganisation des emprunts du foyer. Les ménages ont tout intérêt à en faire le nécessaire pour bénéficier d’un taux plus bas ou d’une mensualité plus faible. En d’autres termes, un rachat de crédit opéré par un organisme spécialiste en intermédiation bancaire facilite la gestion du budget en rallongeant la durée pour réduire les mensualités réuni autour d’un seul et même taux.

Trouver quelques nouvelles ressources financières

Une dernière étape pour réadapter son budget s’oriente vers la création de nouvelles ressources. Désormais, les entreprises rendent possible depuis leur plateforme numérique la multiplication de petites sources de revenus comme la revente de vêtements d’occasion ou la location de sa résidence principale durant son absence. D’autres se spécialisent pour faciliter l’accès à un second emploi comme dans le domaine de la livraison ou du transport. Ces plateformes ont pour avantage de s’adapter à l’emploi du temps de chacun ce qui autorise plus de souplesse. Un autre exemple qui se rapporte à la restauration. Beaucoup de professionnels cherchent en permanence du personnel à mi-temps le weekend, sans demander de qualifications spécifiques, sachant qu’ils ne lésinent plus à négocier les salaires.

Enfin, une autre pratique moins courue mais tout aussi efficace, vise à chasser les subventions qu’octroient l’état et les collectivités locales. Si un projet de rénovation de l’habitat est à l’étude,  l’HANA intervient selon les conditions de ressources. En outre, la prime à la conversion facilite le renouvellement d’une voiture ancienne. Pour ceux qui désirent partir en vacances à moindres frais, les chèques cadeaux réduisent le coût de réservation du transport et du logement selon les revenus déclarés. Le transport pour se rendre au travail n’est pas oublié pour autant car certaines régions accompagnent les salariés dans ce domaine.

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *