Un point sur les trois types de projets des Français pour 2019

Un point sur les trois types de projets des Français pour 2019

Financer des projets d’envergure fait partie du quotidien de nombreux Français. Comment trouver les fonds pour rénover son intérieur ? Pas simple de faire le bon choix pour réaliser ses projets d’investissement. C’est pourquoi, une étude du CSA research publie ses résultats pour mieux connaître les futures orientations des Français en ce début d’année.

Les Français comptent-ils s’engager dans des projets d’envergure pour 2019 ?

Les résultats de l’analyse CSA laissent entrevoir trois grands projets comme le logement, l’équipement et en dernier lieu le voyage (ou les loisirs). Cependant, aborder uniquement ces trois types de projets ne donnerait qu’un aperçu trop vague. D’autres aspects sont à prendre en compte car la préparation de ces projets s’accorde avec certaines réalités. En effet, il n’est pas facile de bien hiérarchiser ses dépenses lorsque l’on se confronte au renouvellement de son équipement comme un celui d’un lave-vaisselle ou d’une nouvelle voiture. Par conséquent, ces contraintes exigent une importante sortie de fonds propres alors qu’elle n’est pas toujours l’option choisie. La question se pose de savoir comment jongler entre l’utilisation de l’épargne et l’accumulation de crédits à la consommation qui peuvent amener un risque de mal-endettement.

Toutefois, l’étude démontre la bonne santé des ménages français qui sont prêts à engager cette année des dépenses importantes puisqu’ils sont 44% à l’envisager. D’autre part, les jeunes avec un enfant qui s’installent sont les premiers à répondre favorablement à 55%. Suivent les catégories les plus favorisées, mais aussi les seniors. Les ménages affichent un niveau de confiance élevé puisque les ¾ affirment visualiser une situation plutôt favorable de leurs revenus dans les mois qui suivent. Ces chiffres sont de bonnes nouvelles pour l’économie française qui voient des consommateurs prêts à dépenser des charges conséquentes.

Trois formes de projet retenu par les français

Pour cette année, les Français sont prêts à financer deux projets d’envergure. Le premier poste de dépenses demeure l’habitat qui se décompose en trois sous-ensembles de dépenses. Le premier touche la décoration qui attire de nombreux ménages puisqu’ils sont 23% à se déclarer prêt à engager des frais dans ce domaine. Le second concerne la rénovation où 20% des foyers se déclarent prêts à dépenser une somme moyenne de 7 118€. Enfin, l’équipement de meubles se positionne comme la troisième voie avec un engagement de 1 299 € en moyenne.

Le high-tech n’est pas en reste et se positionne comme le troisième groupe (l’équipement) car 22% des Français désirent s’en équiper alors que l’électroménager n’attire que 18% des interrogés. Cependant bien qu’ils soient moins nombreux à affirmer vouloir ce type d’acquisition, l’achat d’un lave-vaisselle ou d’un lave-linge demeure moins régulier alors qu’il impacte des sommes plus conséquentes avec une moyenne de 1 366€. En outre, le voyage apparaît comme la troisième priorité accordée par les consommateurs car 28% déclarent souhaiter partir avec une moyenne de dépenses de 2 234€.

Les ménages vont-ils s’engager dans leurs projets malgré les contraintes budgétaires ?

Vouloir créer des projets ne veut pas forcément dire se mettre en capacité de les réaliser. En effet, plus de 75% des interrogés estiment le manque de financement comme un frein. Par ailleurs, c’est le premier argument fourni lors de l’enquête. Pour mener des projets à bien la plupart des ménages anticipent leurs financements par de l’apport en fonds propres. Seuls 15% des sondés envisagent la contraction d’un crédit à la consommation pour aboutir dans leur projet. Généralement, ce type de financement succède l’achat d’une voiture puisqu’il concerne plus de la moitié des acquisitions. Le recours au crédit provient généralement d’un manque d’épargne ou d’une accélération des achats (à l’origine d’un renouvellement plus pressant ou d’une panne). Plus de la moitié des Français envisage de réaliser un projet durant cette année, soit une part supérieure à l’année précédente. Ces chiffres sont encourageants pour notre économie et marquent une certaine confiance en l’avenir.

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *