Eviter les arnaques dans le financement participatif

Le prêt entre particuliers appelé également prêt particulier à particulier ou PAP est sollicité par de nombreux consommateurs.

Ces personnes sont en quête d’argent rapide et sans trop de formalités. La popularité des réseaux sociaux entretient des relations virtuelles qui contribuent au moulage d’une solidarité sociale.

Le PAP est adopté avec ses nombreux avantages et ses inconvénients parmi lesquels, les multiples arnaques opérées et dont sont victimes de nombreux emprunteurs.

Offre trop jolie pour être honnête

Il faut prendre garde contre les annonces mirobolantes. Ces annonces pour des prêts entre particulier viennent de personnes malintentionnées. Généralement, elles interviennent un peu trop régulièrement sur les forums des réseaux sociaux.

L’arnaqueur embobine les personnes qui souhaitent acquérir de l’argent par le PAP par des histoires pleines de générosité.

La future victime est emballée par un tel altruisme. L’arnaqueur lui demande de payer une somme en guise de garantie de remboursement

La victime, en toute bonne foi, envoie l’argent demandé. Et elle n’entendra plus jamais parler du soi-disant prêteur qui, en fait, est un arnaqueur.

Le piège de l’apport personnel

Dans le financement participatif, l’arnaque peut être le fait d’un groupe d’internautes malveillants. C’est une variante du PAP mais avec plus d’envergure.

Un particulier a un projet. Le groupe d’internautes arnaqueurs lui propose un prêt à des conditions très avantageuses. Le groupe réclame un engagement sous forme d’apport personnel. Le particulier, emballé, verse l’argent. Le groupe de prêteurs internautes disparait du WEB aussitôt après.

Arnaque par piratage de comptes

Une pratique très en vue dans le PAP est le piratage de comptes et l’usurpation d’identité. Un particulier cherche à contracter un prêt. L’arnaqueur se met en contact. Il lui promet monts et merveilles. Il lui demande des informations personnelles prétextant pour étudier le dossier.

A partir de ces informations qui incluent le compte bancaire et autres dossiers personnels, l’arnaqueur peut pirater le compte ou encore peut usurper l’identité de sa victime pour contracter des dettes à sa place.

Etre vigilant et ne rien payer

Il faut se méfier des offres trop séduisantes. Dans le PAP, l’emprunteur ne paie jamais rien à l’avance et tout doit respecter les règles prescrites par la loi même si la transaction se fait de gré à gré. Le prêt entre particuliers est autorisé légalement.

Recourir aux sites spécialisés

La grande majorité des prêteurs sérieux sont sur des sites internet professionnels reconnus comme le nôtre. Ces sites sont spécialisés dans le prêt particulier à particulier, offrent le confort et la sécurité dans la recherche d’investisseurs internautes. Notre site encadre l’emprunteur dans sa quête de prêt entre particuliers.