Microcrédit personnel, le financement des ambitieux

Un revenu modéré ne vous empêche en rien d’établir un projet sérieux. Si vos demandes de crédit bancaire n’ont que peu de chance d’aboutir, vous avez la possibilité de vous tourner vers le microcrédit personnel. Initié et encouragé par la loi Borloo, ce mécanisme est un coup de pouce pour les ambitieux afin de concrétiser leurs projets. Achat de véhicule ou d’équipement, ce mécanisme reste encore méconnu du grand public. Qui peut y prétendre et comment en bénéficier, quelles sont les conditions et quels intérêts représente-t-il ?

L’ambition, la condition principale d’obtention

Ce crédit, de faible montant puisqu’il tourne généralement autour de 3000€, est proposé par des organismes sociaux d’accompagnement, centres communaux ou association à but exclusivement social. Les premiers concernés sont les personnes à revenu modeste qui n’ont aucune chance d’obtenir un prêt bancaire mais qui font preuve de grandes ambitions grâce à un projet sérieux et réel. Vous pouvez prétendre au microcrédit pour suivre une formation professionnelle afin d’acquérir de nouvelles compétences et gravir les échelons. Les chômeurs peuvent également obtenir le même financement, lorsque l’avenir professionnel dépend d’un investissement, achat de véhicules ou acquisition de matériels. Ce crédit n’a pas pour vocation de financer la création d’une entreprise, mais exclusivement l’insertion sociale de l’intéressé.

Le montant du crédit alloué

S’agissant d’un microcrédit, il commence à 300€ et ne dépasse pas les 5000€. Vous disposez jusqu’à 5 ans pour rembourser le prêt, avec un taux d’intérêt compris dans une fourchette de 1 à 4%, soit les taux appliqués au livret A. La demande d’octroi du prêt n’engage aucun frais de dossier. Votre prêt est garanti par l’Etat, vous soulageant de la constitution de garanties supplémentaires.

Affectation des fonds

Tout comme il n’existe aucune condition de revenu, il n’existe pas non plus d’affectation fixe du microcrédit personnel. Il peut être utilisé pour favoriser une activité professionnelle comme il peut être alloué à l’équipement ménager, lorsque celui-ci s’avère nécessaire. Néanmoins, la plupart des demandeurs y adhèrent pour financer leur permis de conduire ou l’achat d’un ordinateur pour améliorer les performances professionnelles.

Comment obtenir un microcrédit personnel ?

Bien que les prêteurs finaux soient des établissements financiers comme la banque populaire, ce sont les organismes sociaux qui procèdent au dépôt de votre dossier. En tant qu’accompagnateurs, ces derniers vous reçoivent pour étudier votre cas et montent avec vous votre dossier. Ils se chargeront ensuite de transmettre tous les documents nécessaires à l’établissement partenaire. Pendant toute la durée du crédit, l’accompagnateur veille au bon remboursement avec vous. Vous pourrez trouver des informations supplémentaires et des offres intéressantes sur le microcrédit personnel et professionnel sur monpretpersonnel.org. Ce mécanisme de prêt garanti finance chaque année quelques 5 millions de projets personnels.